Le concours

Label+ romand – arts de la scène a pour but de promouvoir la création professionnelle des arts de la scène de Suisse romande en favorisant la production de projets ambitieux susceptibles d’avoir un rayonnement important et d’être programmés dans le réseau des salles professionnelles, tant en Suisse qu’à l’étranger.

Créé et financé par les cantons romands y compris celui de Berne pour sa partie francophone, ce dispositif prévoit l’attribution d’une aide financière conséquente à deux ou trois projets de création sélectionnés au terme d’un concours biennal.

Informations générales et objectifs

L’objectif de « Label+ romand – arts de la scène » est de donner des moyens supplémentaires à la production, à la promotion et à la diffusion d’ambitieux spectacles des arts de la scène susceptibles d’avoir un rayonnement important et d’être programmés dans le réseau des salles professionnelles, tant en Suisse qu’à l’étranger.

Les moyens supplémentaires mis à disposition par le dispositif Label+, peuvent, entre autres et de manière non-exclusive, être mis à profit pour financer :

  • de meilleures conditions de production en augmentant le temps de recherche et de répétition,
  • l’implication de compétences professionnelles apportant une valeur ajoutée à la production, que celles-ci viennent du champ des arts de la scène ou d’autres horizons,
  • une distribution plus importante et/ou une scénographie exceptionnelle,
  • des moyens de promotion et de diffusion du spectacle favorisant son acquisition dans le circuit des salles professionnelles tant en Suisse qu’à l’étranger.

Dans tous les cas, la mise en œuvre des moyens supplémentaires doit éviter de rendre plus difficile la diffusion du spectacle tant d’un point de vue financier que technique ou organisationnel.

L’organisateur de l’appel à projets

L’organisateur est l’Association « Label+ romand – arts de la scène », qui regroupe l’ensemble des cantons membres de la CDAC (GE, VD, FR, VS, NE, JU, BE).

La forme du concours

Le concours est organisé en 2 tours :

  • 1er tour : concours d’idées permettant de sélectionner 6 projets en vue du 2ème tour.
  • 2ème tour : appel à projets. Les candidats s électionnés au 1er tour pour la qualité et le potentiel de leurs intentions sont invités à les développer et à les présenter devant le jury.

La langue officielle pour la procédure du concours et l’exécution des prestations est exclusivement le français.

Le calendrier
Le calendrier du prochain concours est le suivant :

  • Date limite de dépôt des projets du 1er tour : 30 avril 2018
  • Jury 1er tour : fin mai
  • Lancement 2ème tour : début juin
  • Délai de remise des documents : 15 septembre 2018
  • Jury 2ème tour et annonce des résultats : mi-octobre 2018.

Le soutien
Chaque projet retenu à l’issue du deuxième tour bénéficie d’une aide de: CHF 140’000.- en tant qu’aide à la création, à la médiation et à la diffusion.

Les candidats retenus pour le 2ème tour et qui ont rendu leur projet reçoivent une indemnité forfaitaire de: CHF 2’000.- pour le développement de leur proposition, à l’exception des deux lauréats.

Le 1er tour du concours ne donne lieu à aucune indemnité.

Conditions de participation et de réalisation

Les conditions de participation

La participation au concours est réservée aux théâtres de création ainsi qu’aux producteurs indépendants professionnels de Suisse romande, bénéficiant d’au moins 5 années d’expérience et ayant réalisé au minimum 3 créations.

Le porteur du projet doit être doté d’une personnalité juridique et, à ce titre, tenir une comptabilité conforme aux règles applicables en la matière. Au moment du dépôt de la candidature, il est à jour sur le plan des charges sociales.

Les compagnies indépendantes participant au concours doivent s’associer à un lieu de spectacles, doté d’une structure professionnelle (directeur, administrateur et régisseur) qui s’engage sous la forme d’un préachat ou d’une coproduction du spectacle. Cette salle sera considérée comme le parrain de la compagnie et, en principe, accueillera la Première du spectacle.

Les conditions à la réalisation

Dans sa réalisation, le projet tiendra compte des contraintes suivantes:

  • Le projet devra refléter une forte dimension romande. La majorité des participants artistiques au projet doit résider en Suisse romande,
  • les conditions d’engagement des participants au projet respecteront les termes de la CCT entre le Syndicat Suisse Romand du Spectacle (SSRS) et l’Union des Théâtres Romands (UTR). Les salariés engagés dans le projet devront être déclarés auprès d’une caisse de pension depuis le premier jour et dès le premier franc versé,
  • en plus du théâtre parrain mentionné dans les conditions de participation, le projet doit acquérir les promesses d’achat d’au minimum trois autres lieux de spectacles importants dans trois cantons romands différents de celui du théâtre parrain ou, pour l’un d’entre-eux, le lieu de spectacle peut être implanté dans un autre canton et un pays étranger. Au moins trois lieux de spectacles doivent être membre du POOL, de l’UTR ou de RESO – Réseau danse suisse,
  • le projet devra se doter d’un régisseur de tournée,
  • le projet devra s’accompagner d’une série d’actions de médiation culturelle,
  • le projet devra être créé au plus tôt le 1er juillet suivant la notification du jury (N+1) et au plus tard le 31 août de l’année N+3.
Les documents à fournir

Les documents requis pour le 1er tour

  • Le formulaire d’inscription dûment rempli,
  • un historique de la compagnie, avec une liste des productions réalisées et des lieux de représentation complète,
  • dans le cas d’une œuvre originale en cours d’écriture, un synopsis,
  • une prévision budgétaire mettant en évidence en quoi l’apport de Label+ romand – arts de la scène sera déterminant à la réalisation du projet,
  • les statuts, comptes et rapport d’activités de l’année écoulée.

Les documents requis au 1er tour sont transmis au plus tard le 30 avril au secrétariat de Label+romand – arts de la scène par l’intermédiaire du formulaire en ligne.

Les documents requis pour le 2ème tour

Le dossier devra refléter en quoi le projet se donne les moyens d’atteindre les objectifs suivants :

La qualité artistique

  • L’approfondissement des intentions de mise en scène ou de chorégraphie, d’assise dramaturgique et de scénographie (à l’aide de dessins ou de maquette). Le directeur artistique du projet apportera des éléments sur ses choix esthétiques et sur ses méthodes de travail avec ses interprètes,
  • la distribution envisagée (liste de tous les participants au projet), avec répartition des rôles, y compris curriculum vitae de tous les participants artistiques,
  • la description de l’aptitude du projet à encourager la relève (jeunes comédiens ou assistant de mise en scène),
  • l’explication du mode de travail dans la phase de production (temps de répétition, conditions de travail, assistants, préparation, recherche…),
  • l’échéancier de réalisation et plan de travail.

La médiation culturelle

  • une description des objectifs et des actions de médiation envisagées.

La diffusion

  • La description de la stratégie et des intentions de diffusion,
  • le nombre de représentations prévues, en distinguant celles qui sont confirmées de celles qui ne le sont pas encore,
  • les engagements écrits, sous forme de promesses d’achat ou de coproduction, du théâtre parrain et des trois autres salles coproductrices au sens de l’article 7 ci-dessus,
  • la liste des autres salles et institutions sollicitées ou à solliciter, avec indication du résultat des démarches.

Il devra contenir par ailleurs

  • le budget détaillé montrant les conditions de réalisation et de diffusion du projet avec et sans l’aide de Label+ romand – arts de la scène,
  • un dossier de presse,
  • les extraits multimédias de créations déjà réalisées.

Les documents requis au second tour sont transmis par courrier (postal et électronique) au Secrétariat général de Label+romand – arts de la scène, au plus tard le 15 septembre, pour les candidats sélectionnés.

Le Jury

Le concours est apprécié par un jury désigné par l’association. Sa composition reste identique pendant les deux tours du concours.
Le jury est constitué de 9 membres, dont 3 représentants de la CDAC et 6 représentants du milieu professionnel des arts de la scène, dont 1 venant de l’étranger. Tous les cantons partenaires du projet sont représentés en son sein.

Les membres du jury 2018

  • Jérôme Benoît – Chef de la section francophone de l’Office de la culture du Canton de Berne (BE)
  • Christine Salvadé – Cheffe de l’Office de la culture du canton du Jura (JU)
  • Zsuzsanna Béri – Cheffe du Service de la culture du canton de Neuchâtel (NE)
  • Nicole Borgeat – Dramaturge, metteuse en scène et réalisatrice (GE)
  • Eric Bulliard – Journaliste, Bulle (FR)
  • Michaël Abbet – Directeur du Petithéâtre Sion (VS)
  • Pascale Henrot – Directrice de l’Office National de Diffusion Artistique (France)
  • Nathalie Lannuzel – Directrice artistique et pédagogique des Teintureries, école de théâtre (VD)
  • Sonia Meyer – Collaboratrice scientifique au service culturel de la ville de Fribourg (VD)
  • Les critères d’appréciation
    Le jury tient compte, entre autres, de manière non exhaustive et sans ordre de priorité, des éléments d’appréciation suivants:

    Pour le 1er tour:

    • de l’intérêt du projet,
    • du parcours de l’équipe artistique,
    • du potentiel de diffusion du projet.

    Pour le 2ème tour:

    • de l’intérêt artistique du projet,
    • de sa dimension romande,
    • de son potentiel de diffusion au niveau romand, national et international,
    • de la capacité du producteur à atteindre de nouveaux publics avec ce projet,
    • de la faisabilité des intentions du projet, sur les plans budgétaire et technique,
    • de l’impact du projet sur l’avenir du producteur et de l’intérêt du soutien de Label+ par rapport à son développement à moyen terme.
    Règlement 2017

    Vous pouvez télécharger le règlement ici.

    Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

    J’ai comprisEn savoir plus